« Moi, c’est mon corps qui pense. Il est plus intelligent que mon cerveau. Il ressent plus finement, plus

complètement que mon cerveau. Quand mon corps pense  ...       tout le reste se tait.   À ces moments-là,

toute ma peau a une âme. »                                                                               Colette dans « La Retraite sentimentale »

Technique

Techniquement, le clair obscur se  carracterise par un fond sombre, et un  éclairage situé en arrière du sujet. Il est possible de travailler avec une, deux ou trois sources lumineuses.

Bienvenue ...

Happy and Sad Lights

Derrière cet oxymore se cache à l’origine une technique utilisée par les peintres  qui consiste à   moduler la lumière sur un fond d’ombre, suggérant ainsi le relief et la profondeur. Les plus connus  sont Le Caravage et Rembrandt.   En photographie, on parle de clair-obscur quand les parties claires et très sombres de l’image se  côtoient immédiatement, avec peu de teintes intermediaires. Le fond est généralement noir et  la  lumière se dépose sur un point extrêmement précis du sujet. Rien ne vient perturber le regard du  spectateur qui n’a qu’un seul endroit où regarder : la lumière ! Le clair-obscur apporte une dimension emotionelle forte aux clichés. Il est généralement utilisé  pour le portrait et le nu. Le noir et blanc est souvent choisi, mais les jeux de couleurs sont permis.  
© ClicAaron
Accueil Galerie Témoignages Contact Clair Obscur Aaron Accueil